LES RAVAGES DE L’OTIORHYNQUE

Comme tous jardins, le mur végétal n’échappe pas aux attaques de ravageurs, comme par exemple l’otiorhynque.

Qu’est ce qu’un otiorhynque ?

Petit coléoptère d’environ 10 millimètres.
Cycle de développement  : l’œuf, la larve, la pupe et l’adulte.
Les larves ont un appareil buccale efficace pour le broyage du système racinaire.

Les adultes ont tendances à s’attaquer davantage au feuillage.


Des dégâts non négligeables

L’Otiorhynque grignote la partie feuillage en commençant par  le pourtour en allant jusqu’au centre.


Les larves d’otiorhynques provoquent les  dégâts les plus important.
En effet, elles se nourrissent du système racinaire et du collet de la plante.

Les attaques provoquent un jaunissement et flétrissement, un peu les symptômes d’un manque d’eau. Sur un mur végétal, s’il n’est pas traité à temps les plantes peuvent se retrouvent au pied du mur végétal.

Cette entrée a été publiée dans Entretien d'un mur végétal. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à

  1. C’est l’info exacte que je cherche , merci ! Arron